Communiqués aux médias

 
 

11.04.2019  Les enfants des détenus en Suisse : remise de pétition a eu lieu →

05.04.2019  Les enfants des détenus en Suisse : remise de pétition →

02.04.2019  Nestlé, la peine de mort et les faiblesses systémiques de la justice aux États-Unis →

27.11.2018  Journée mondiale des droits de l'homme : les enfants des détenus en Suisse

 


 

 

11 avril 2019

Les enfants ont des droits. Même quand leurs parents sont en prison. Remise pétition

 

Remise pétition jeudi 11 avril

Aujourd’hui, l’ACAT-Suisse a remis sa pétition « Les enfants des détenus : pour une meilleure protection de leurs droits » à la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP). Également présentes : Hedy Brenner et Renate Grossenbacher du projet Angehört de l’Armée du Salut. La pétition a été signée par 4681 personnes.

 

→ Lire plus ...

 


 

5 avril 2019

Enfants des détenus en Suisse : pour une meilleure protection de leurs droits

Remise de pétition à la CCDJP le jeudi 11 avril

 

Lorsqu’un père ou une mère est placé(e) en détention, leurs enfants sont également punis. Le quotidien de ces enfants est complètement perturbé, des problèmes psychiques sont quasi inévitables. Au nom d'une sécurité maximale, les enfants sont souvent oubliés – même en Suisse.

 

Dans notre pays, il n’existe ni directive claire permettant de faire respecter les droits de ces enfants, ni pratique uniforme entre les cantons.

 

Dans sa pétition pour la Journée mondiale des droits de l’homme 2018, l’ACAT-Suisse demande à la CCDJP (Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police) d’agir. Il est nécessaire de collecter des données, et les recommandations du Conseil de l’Europe concernant les enfants de détenus doivent être mises en vigueur rapidement.

 

Le jeudi 11 avril à 8.45h, l’ACAT-Suisse remettra sa pétition à Monsieur Urs Hofmann, vice-président de la CCDJP. A partir de 9h, nous serons à votre disposition pour des renseignements ou interviews.

 

Point de rencontre : Stade de Suisse, Wankdorf/Berne, «Café Eleven»

 

Seront présentes :

- Bettina Ryser, secrétaire générale ACAT-Suisse

- Hedy Brenner, Armée du Salut/Projet Angehört

- Renate Grossenbacher, Armée du Salut/Projet Angehört

 

Contact :

Bettina Ryser

b.ryser(a)acat.ch

031 312 20 44

076 304 20 44

 


 

2 avril 2019

Nestlé et la peine de mort

Campagne du Vendredi saint ACAT-Suisse

 

«None of our business»… vraiment ? Corporate social responsibility est de nos jours sur toutes les lèvres. Même le mouvement contre la peine de mort trouve de plus en plus d’alliés dans l’économie privée. Et cela, non seulement auprès d’entreprises ayant un lien direct avec le thème de la peine de mort. Dans le cadre de sa campagne du Vendredi saint (voir le PDF en annexe), l’ACAT-Suisse a lancé une pétition qui demande à Nestlé même de plaider en faveur de l’abolition de la peine de mort, spécifiquement en Virginie, où se trouve le siège américain de la grande entreprise suisse. Contexte et pétition ...

 

À propos de la peine de mort aux USA et des faiblesses du système dans la conduite du procès :

  • Jerry Givens a conduit des exécutions pendant 17 ans pour l’État de Virginie. Aujourd’hui il s’engage contre la peine de mort. L’ACAT-Suisse l’a rencontré. Rencontre avec un ancien bourreau …

 

  • En outre l’ACAT-Suisse a rencontré Elizabeth Vartkessian, docteur en droit de Baltimore (USA), qui bénéficie d’une immense expérience dans les procès pénaux relatifs à la peine de mort. Elle explique comment elle arrive à convaincre les jurés à ne pas imposer la peine de mort. Interview avec Elizabeth Vartkessian …

 

 


 

27 novembre 2018

«Les enfants des détenus en Suisse»

Journée des droits de l'homme, 10 décembre 2018: campagne et pétition

 

Dans notre pays, environ 9000 enfants sont séparés d’un père et/ou d’une mère en détention, selon l’Office fédéral de la justice. Ils sont les victimes collatérales d’une infraction qui n’est pas la leur. La vie de ces enfants peut être anéantie ; ils souffrent souvent de traumatismes, d’angoisses et d’autres problèmes physiques ou psychiques. Lire plus...

 
 

Contact :

Katleen De Beukeleer

communication/campagnes ACAT-Suisse

k.debeukeleer@acat.ch

031 312 20 44