Image : Juraj Varga from Pixabay

Écrire et signer les appels

 
 

Nous intervenons, au niveau du droit international, au moyen de lettres envoyées en faveur de personnes dont les droits fondamentaux à l'intégrité physique et psychique ont été lésés. Nos agissons surtout pour des personnes victimes ou menacées de torture ou de la peine de mort.

 
 
 

Appels urgents de novembre 2019

 
 
 

Pakistan : des chrétiens poursuivis pour de soi-disant blasphèmes

 

Image : #shagufta 

En 2014 un couple de chrétiens a été condamné à mort par un tribunal pakistanais pour avoir propagé de prétendus «blasphèmes». La Haute Cour de Lahore a entendu le couple en audition à la fin juin 2019. Shagufta Kausar et son mari Shafqat Masih ont été notamment défendus par l’avocat qui a fait acquitter Asia Bibi.

 

Signez la lettre en faveur de Shagufta et Shafqat et envoyez-là à :

 

Mr. Imran Khan

Prime Minister

of the Islamic Republic of Pakistan

Prime Minister's Secretariat

44000 Islamabad - Pakistan

 

Twitter : @PakPMO

              @ImranKhanPTI

E-mail : info(a)pmo.gov.pk / secretary(a)cabinet.gov.pk

              mdu(a)pmo.gov.pk

Port :     Fr. 2.00 (courrier A) 

 

Copie à :

Ambassade de la République
islamique du Pakistan
Bernastrasse 47
3005 Berne

 

Fax :      031 350 17 99
E-mail : parepberne(a)bluewin.ch  /   parepbern(a)gmail.com

Port :    Fr. 1.00 (courrier A)

             Fr. 0.85 (courrier B)     Délai d'envoi: 15 décembre 2019 !

 

Plus de détails sur ce cas ici !  Merci de votre engagement !

 
 

Chine : disparition forcée d’une étudiante ouïghoure au Xinjiang

 

Image : Amnesty 

 

Guligeina Tashimaimati n'a pas été vue depuis la fin 2017, quand elle est rentrée de Malaisie dans sa ville natale de Yili, dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang en Chine. Sa famille craint qu'elle soit détenue dans un « camp de rééducation » et soumise à la torture et à d'autres mauvais traitements.

 

Signez la lettre en faveur de Guligeina et envoyez-là à:

 

Mr. Xi Jinping

President of the People’s Republic of China

Zhongnanhai

Xichangan’jie

Xichengqu,

Beijing Shi 100017

People’s Republic of China

 

 

Fax : +86 10 6238 10 25

E-mail : english(a)mail.gov.cn

Port : Fr. 2.00 (courrier A) 

 

Copie à l’ambassade de Chine en Suisse

Ambassade de la République de Chine

Kalcheggweg 10

3006 Berne

 

Fax : 031 351 45 73

Email : china-embassy(a)bluewin.ch

Port : Fr. 1.00 (courrier A), Fr. 0.85 (courrier B)

 

Délai d'envoi : 15 décembre 2019 !

 

Plus de détails sur cet appel ici ! Merci de votre action !

 
 
 

 

Journée mondiale contre la peine de mort : appel urgent du 10 octobre 2019

 

« Les enfants, victimes invisibles » - c’est sous cette devise que la journée mondiale contre la peine de mort du 10 octobre, mise sur pied par la coalition mondiale contre la peine de mort, met en avant la souffrance des enfants de parents condamnés à mort ou exécutées. En parallèle au 30è anniversaire de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, la coalition souligne que les enfants deviennent souvent les victimes oubliées de la peine de mort. En tant que membres de la coalition mondiale, l’ACAT-Allemagne et l’ACAT-Suisse, à l’occasion de la 17è journée mondiale contre la peine de mort, adressent un appel au gouvernement du Japon.

Pour en savoir plus sur cet appel et sur la situation au Japon, cliquez ici.

 

Téléchargez la lettre-pétition en PDF ici. Faites signer au plus grand nombre et envoyez à :

 
 

Lettre au Premier ministre du Japon:

Mr. Abe Shinzo

Prime Minister of Japan

Cabinet Secretariat

1-6-1 Nagata-cho, Chiyoda-ku

Tokyo 100 – 8968

JAPAN

 

Twitter : @JPN_PMO

Port : Fr. 2.00 (courrier A), Fr. 1.70 (courrier B)

 

Date limite d'envoi : 1er décembre 2019 !

 

Copie à l'ambassade du Japon en Suisse :

Ambassade du Japon en Suisse

Engestrasse 53

Case postale

3001 Berne

 

Fax : + 41 31 300 22 55

E-mail : eojs@br.mofa.go.jp

Port : Fr. 1.00 (courrier A), Fr. 0.85 (courrier B)

 

Merci de votre engagement !

 
 
 

 

Tragédies sans fin en Méditerranée ! Pétition en faveur des réfugiés de la mer.

                                                                                                                                                                                     Image:  Peter Schrank www.schrankartoons.com

 

Nous ne pouvons plus fermer les yeux : selon les chiffres de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), en 2018, 2275 personnes se sont noyées en tentant de franchir la Méditerranée. Selon les chiffres de l’organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 597 personnes sont venues s’y ajouter jusqu’au 20 juin, journée des réfugiés. D’après le HCR, en 2019, 3018 personnes ont tenté d’atteindre l’Europe depuis la Libye, mais y ont été repoussées. Et pourtant, tout le monde est conscient que les personnes renvoyées en Libye sont victimes de graves violations des droits humains. La Libye ne connaît pas de système d’asile et n’a pas ratifié la Convention de Genève relative au statut des réfugiés. De plus, ce pays est quasiment en guerre civile ; au seul mois d’avril 2019, on a enregistré le déplacement de plus de 80 000 personnes.

Depuis deux ans, c’est avant tout le gouvernement italien qui s’oppose au sauvetage civil en mer. De plus en plus souvent, les bateaux de sauvetage civils se voient refuser l’accès aux ports. Ils sont forcés d’attendre des mois et des semaines en Méditerranée. La France, l’Allemagne, l’Espagne, Malte, le Portugal et les Pays Bas ont fait part de leur volonté d’accueillir des migrants, mais pas la Suisse.

 

Il est temps d’agir ! En Suisse, le nombre de ceux et de celles qui ne veulent plus assister impuissants aux naufrages est en augmentation. Par des manifestations et des appels, ils ont fait part de leur volonté d’accueillir les victimes de cette politique infâme et de les héberger dignement.

 

Nous attendons du Conseil fédéral et du Parlement qu’ils nous soutiennent. Voilà pourquoi nous vous demandons d’appuyer, avec votre signature, la motion 19.3479 « Faire cesser les noyades de réfugiés en Méditerranée », déposée par la conseillère nationale socialiste
Mattea Meyer. La motion est soutenue par des représentant-e-s de presque tous les partis.

 

La pétition a été lancée par Solidaritätsnetz et est soutenue par plus de vingt ONG.

 

Téléchargez la pétition en PDF ici: avec texte explicatif  /  sans texte explicatif.  Faites signer au plus grand nombre et envoyez à:

 

Solidaritätsnetz Bern,

Bümplizstrasse 23

3027 Berne

 

Port : Fr. 1.00 (courrier A), Fr. 0.85 (courrier B)

 

Délai d’envoi: 10 décembre 2019  -  Merci beaucoup ! 

 

Si vous préférez vous pouvez signer la pétition en ligne sur  www.change.org ou sur www.solidaritaetsnetzbern.ch (en allemand).

 
 
 

Indications pour les appels urgents

 

 

→ Comment signer et envoyer les appels urgents ?

 
 
 

Les membres reçoivent six fois par an deux lettres à envoyer aux gouvernements et ambassades concernés.

Ils s'engagent également contre la torture et la peine de mort en participant aux campagnes.

→ Devenir membre