Image : Kristel Hayes on Unsplash

 
 
 

32 ans de prison maintenus pour Germain Rukuki, scandaleux !

 
 

                                                                                                      Image: #Rukuki 

Le 17 juillet 2019, le tribunal de Grande Instance de Ntahangwa de Bujumbura a confirmé en appel la condamnation de Germain Rukuki à 32 ans de prison ferme, peine prononcée en première instance en 2018. Et ce pour simplement avoir travaillé pour l’ACAT-Burundi, et s'être engagé en faveur des droits humains. 

 

Une coalition d’ONG locales et internationales dont la FIACAT et l'ACAT-Suisse condamne fermement cette décision de justice inique et demande la libération immédiate et inconditionnelle de Germain.

(Joint statement in English here).

 
 

Manifestation de solidarité

 

Image : ACAT-Suisse

Manifestation de soutien pour Anni Lanz

Anni Lanz a été condamnée en décembre 2018 à Brig pour « délit de solidarité ». À 72 ans, elle avait fait traverser la frontière suisse à un requérant d’asile afghan lourdement traumatisé, qui devait dormir dehors par moins dix degrés et souffrait d’engelures. Ce dernier avait été débouté de l'asile en Suisse et renvoyé en Italie malgré des rapports médicaux déconseillant une telle mesure.

Le mercredi 21 août, le procès en appel d'Anni Lanz aura lieu à Sion. N’hésitez pas à venir la soutenir ! *

La Bâloise Anni Lanz, ex-directrice de Solidarité sans Frontières, se bat infatigablement depuis des décennies pour les droits des personnes en fuite. 

Visionnez l'interview d'Anni Lanz.

Prenez connaissance d'autres personnes condamnées pour ce soi-disant "délit de solidarité" et de la campagne pour modifier cette législation inhumaine. (Source: Amnesty Suisse)

 

*10h30 au Tribunal cantonal, rue Mathieu-Schiner 1, Sion (audiences publiques)

 
 
 

Appel urgent du mois de juillet 2019 en faveur des réfugiés de la mer

 
 

Image : Peter Schrank www.schrankartoons.com

 

Retrouvez notre appel de ce mois

et

signez la pétition en faveur

des réfugiés de la mer !

 
 

Centre de conseil pour détenus

 

Image : Keisuke Higashio, unsplash.com

Comment s’informer quand on est en prison?

Problèmes linguistiques, soins inadéquats ou absence d’un avocat : souvent les détenus condamnés ne peuvent pas faire valoir leur droits ou ne les connaissent pas. L’ACAT-Suisse s’est associée à un centre de conseil pour détenus en Suisse, initié par humanrights.ch.

 

→ Lire l'article sur le centre de conseil ...

→ Lire l'acatnews actuel

 
 
 

Cherchons membres pour le comité de l'ACAT-Suisse

 
 

Pour renforcer notre comité bilingue (allemand/français), nous recherchons une ou plusieurs personnes interessées à s'engager dans une petite structure dynamique en faveur des droits humains.

 

Cela vous tente ? Voir l'annonce (pdf) ... et prenez contact avec nous.

 

Avec plaisir, nous vous donnons plus d'information :

+41 (0)31 312 20 44 ou info@acat.ch

 
 

Initiative multinationales responsables OUI

 
 

 

 

 
 

Les entreprises suisses doivent prendre leurs responsabilités.

 

L'ACAT-Suisse soutient « Églises pour multinationales responsables »

 

Initiative multinationales responsables OUI !

 
 
 
 
 
 

L'ACAT

 

L'ACAT est une organisation de droits humains.

L'ACAT (Action des chrétiens pour l'abolition de la torture) s'engage pour l'abolition de la torture et de la peine de mort. Elle agit pour les victimes de torture et les condamnés à mort - indépendamment de leur idéologie, religion, ethnie ou de toute autre caractéristique, et quel que soit leur délit présumé ou avéré.

 

L'ACAT est indépendante de toute institution et politique. Elle est également oecuménique et ouverte à toutes et à tous. Elle est représentée dans près de 30 pays. Les entités nationales sont affiliées à l'organisation faîtière, la FIACAT ...

 
 
 

Faire un don pour notre organisation partenaire EMINED

 

Pour un don en faveur d'EMINED, utilisez le

CCP 12-39693-7

(mention EMINED).

 

Merci pour votre soutien!