Assemblée générale du samedi 10 juin 2017

 
 

Les 26 personnes présentes à l’AG du 10 juin dernier et disposant du droit de vote ont approuvé toutes les propositions qui leur ont été soumises. Les membres du Comité sortant, Elisabeth C. Miescher (Présidente), Andreas Moor, Christine Morerod et Xaver Pfister, ont été réélus.

 

Un nouveau candidat a été élu au Comité ; il s’agit de M. Michael Steck, de Lausanne. Après des études de Lettres et un postgrade en bibliothéconomie, il a repris à 40 ans le chemin de l’université et vient de terminer son master en théologie. Membre de Lifespark, il correspond avec des condamnés à mort aux États-Unis. En rejoingant le comité de l’ACAT-Suisse, il souhaite poursuivre son engagement pour les droits humains. Nous lui souhaitons la bienvenue!

 

Sous le point « activités et priorités 2017 », la Présidente a exposé la démarche de développement de stratégie pour l’ACAT-Suisse actuellement en cours. Avec l’aide de Social Design, une entreprise de conseil spécialisée dans le développement d’organisations et basée à Berne, un plan stratégique a été élaboré à partir d’une analyse de la situation d’aujourd’hui. Il s’agit maintenant de donner forme à ce plan durant le deuxième semestre 2017, raison pour laquelle les activités courantes du Secrétariat seront temporairement réduites. Les résultats de ce processus seront présentés et discutés lors de l’AG 2018.

 

Cette réflexion a également été alimentée par les ateliers de l’après-midi de l’AG. Répartis en trois groupes, les membres ont réfléchi au rôle des groupes, à l’importance des aspects spirituels pour l’ACAT en tant qu’ONG chrétienne et enfin à la manière de faire connaître les préoccupations de l’ACAT à un plus large public.

 

Nous remercions tou(te)s les participant(e)s pour leur participation active à l’AG et espérons qu’ils et elles ont pu tirer des conclusions utiles de l’échange avec les autres membres.