10 octobre 2018: 16ième Journée mondiale contre la peine de mort

 
 

Voir la vidéo (1 min. 20 s.)...

 

Conditions de détention dans les couloirs de la mort

Attendre des années, seul, une mort programmée. Affamé, malade et complètement délaissé : c’est une réalité pour des dizaines de milliers de condamnés à mort dans le monde entier. La peine capitale ne fait pas «que» les priver du droit humain le plus fondamental, le droit à la vie. Elle s’accompagne le plus souvent de conditions de détention déplorables, qui transforment la période séparant la condamnation de l’exécution en torture perpétuelle.

 

De plus amples informations et témoignages sur les conditions de vie inimaginables qui règnent dans les couloirs de la mort figurent dans notre dossier sur le site internet de la Coalition mondiale contre la peine de mort (www.worldcoalition.org/fr).

 

Le 30 octobre 2018, nous avons envoyé une pétition en faveur de Aliaksandr Zhylnikau et Viachaslau Sukharko au président et à la commission des grâces du Bélarus . Les deux hommes ont été condamnés à mort en mai dernier dans le seul pays d’Europe qui n’a pas encore aboli la peine de mort.